Connectez-vous

L'Union européenne est contre la réinsertion des anciens miliciens congolais

Samedi 15 Août 2020

Le représentant de l'Union européenne a appelé à ne pas "récompenser les auteurs de crimes de sang", en réinsérant dans l'armée des anciens rebelles et miliciens en République démocratique du Congo, déchirée par des violences meurtrières depuis près de 30 ans.
 
Les programmes de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR) des anciens miliciens peuvent constituer un outil intéressant pour mettre fin aux violences, mais "il faut éviter de récompenser les auteurs de crimes de sang en les intégrant dans l'armée ou en les +réinsérant+", a affirmé Jean-Marc Chataigner, ambassadeur de l'Union européenne en RDC. ...
 
"Il n'y aura pas de paix durable en RDC sans justice rendue aux victimes", a-t-il ajouté, dans un message transmis à l'AFP, après une réunion à Kinshasa. (AFP/VOA)
Nombre de lectures : 104 fois












Inscription à la newsletter