Connectez-vous

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo plutôt pour une « loi d’amnistie »

Jeudi 11 Août 2022

On s'attendait à une forte décrispation, à une réaction de soulagement pour saluer cette décision d'apaisement qu'a été la grâce accordée à Laurent Gbagbo par le président Alassane Ouattara. Il n'en a rien été. Pour le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), créé l'an dernier par l'ex-président ivoirien qui risquait vingt ans de prison, « cette grâce ne correspond pas aux attentes légitimes de (ses) compatriotes ».
 
Il se déclare en faveur d'une « loi d'amnistie » qui efface la peine, contrairement à la grâce présidentielle, selon une déclaration lue à la presse par Justin Koné Katinan, porte-parole du parti. Il a rappelé que cette loi d'amnistie, qui concerne également « les prisonniers civils et militaires » de la crise postélectorale sanglante de 2010-2011, avait été préconisée par le dialogue politique entrepris par le gouvernement ivoirien en vue de la réconciliation nationale. (Le Point)
Nombre de lectures : 97 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter