Connectez-vous

Un étudiant tué à l’UGB Saint-Louis

Mardi 15 Mai 2018

Mouhamadou Fallou Sène, étudiant en deuxième année en Lettres et Sciences humaines à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, a été tué après avoir été atteint d’une balle au bas-ventre à la suite de tirs des gendarmes, indiquent des sources proches des manifestants. Le corps du jeune homme, originaire de Diourbel, a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Saint-Louis, puis a été acheminé sur Dakar pour être l’objet d’une autopsie afin de déterminer les causes du décès.
 
Un autre étudiant, placé en soins intensifs dans un état jugé critique, serait l’objet de soins intensifs appropriés pour le tirer d’affaires. En face, on signale que plusieurs gendarmes auraient été également blessés.
 
En attente prolongée de leurs bourses mensuelles non payées depuis le 5 mai, les étudiants de l’UGB avaient décidé d’accéder au restaurant sans ticket, rapporte-t-on. Mais sur les lieux, une flopée de gendarmes avait déjà position sur demande de la direction du Centre des œuvres universitaires de Saint-Louis (Crous), selon les radios Sud-Fm et Rfm. Il s’en est suivi des affrontements violents. Le domicile du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a été saccagé.
 
Après avoir confirmé la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène, le ministre de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête.
 
 
Nombre de lectures : 118 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter