Connectez-vous

Angola : la condamnation à cinq ans de prison du fils de l’ancien président dos Santos annulée

Vendredi 5 Avril 2024

José Filomeno dos Santos
José Filomeno dos Santos

La condamnation à cinq ans de prison pour fraude prononcée en 2020 contre le fils de l’ancien président de l’Angola, José Eduardo dos Santos, a été annulée et jugée « inconstitutionnelle », a déclaré la Cour constitutionnelle dans une décision publiée jeudi 4 avril. 

 

La précédente décision concernant José Filomeno dos Santos, 46 ans, viole « les principes de légalité, du contradictoire, de jugement équitable et cohérent ainsi que les droits de la défense », a estimé la plus haute juridiction du pays dans une décision consultée par l’Agence France-Presse (AFP). 

 

Il n’a pas été immédiatement précisé si José Filomeno dos Santos, dit « Zenu », qui purge actuellement sa peine assigné à résidence, sera déclaré libre ou si un nouveau procès devra avoir lieu. 

 

Dirigeant du fonds souverain angolais entre 2013 et 2018, il était accusé avec trois co-prévenus d’avoir transféré illégalement 500 millions de dollars de la Banque centrale vers le compte londonien d’une agence du Credit suisse, dans le cadre d’une fraude qui leur aurait permis de détourner jusqu’à 1,5 milliard de dollars. 

 

Condamné en 2020 à cinq ans de prison, il avait été la première personnalité de l’ancien régime sanctionnée pour des faits de corruption. [Le Monde avec AFP]

 
Nombre de lectures : 834 fois

Nouveau commentaire :











Les derniers articles

Inscription à la newsletter