Connectez-vous

Wall Street, légèrement dans le rouge, tente de terminer sur une semaine positive

Vendredi 17 Novembre 2023

La Bourse de New York évolue très légèrement dans le rouge autour de l'équilibre vendredi, en passe, malgré tout, de terminer la semaine en territoire positif pour la troisième fois d'affilée.

 

L'indice Dow Jones et le S&P 500 cédaient 0,02%, le Nasdaq perdait 0,16% vers 15H10 GMT.

 

Jeudi, les indices avaient terminé mitigés après une bonne première partie de semaine, dopée par des nouvelles positives sur l'inflation américaine qui ralentit.

 

Le Dow Jones avait cédé 0,13% à 34.945,47 points, le Nasdaq avait pris 0,07% à 14.113,67 points et le S&P 500 avait avancé de 0,12% à 4.508,24 points.

 

Sur la semaine, les indices étaient sur la voie d'une hausse hebdomadaire de 2%.

 

Les taux obligataires qui se sont fortement détendus cette semaine restaient stables autour de 4,43% pour les bons du Trésor américains à dix ans.

 

"Le pic des rendements obligataires a sans doute été touché en octobre" lorsque ceux à dix ans ont dépassé 5% pour la première fois en 16 ans, a commenté John Canavan d'Oxford Economics.

 

"Nous nous attendons à ce qu'ils déclinent au cours de 2024", a-t-il ajouté.

 

Au rang des indicateurs du jour, les constructions de logements ont augmenté de 1,9% sur le mois en octobre mais restent en repli de 4,9% sur un an.

 

"Cela montre que l'activité de chantiers immobiliers résidentiels reste lente à cause des prix élevés et des hauts coûts de financement", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.com.

 

A la cote, le titre de la marque d'habillement Gap s'envolait de plus de 24%. Ses ventes ont reculé au troisième trimestre mais moins que ne s'y attendaient les analystes. La chaîne, qui comprend aussi les marques Old Navy et Banana Republic, a confirmé ses projections pour l'ensemble de l'année.

 

L'action du groupe de semi-conducteurs Applied Material chutait de 4,55% après des informations de presse évoquant une investigation du département américain de la justice pour des infractions à l'exportation vers la Chine.

 

Le cours de ChargePoint, opérateur du premier réseau indépendant de chargeurs aux Etats-Unis qui a du mal à concurrencer Tesla, s'écroulait de 34% à 2,04 dollars. Le groupe a prévenu que ses ventes trimestrielles ont été très décevantes.

 

Les titres cotés aux Etats-unis du géant chinois de la distribution Alibaba continuait de reculer (-2,73%) après déjà une perte importante la veille (-9,14%).

 

Le groupe a annoncé jeudi renoncer à son projet de scission de son activité dans le cloud (informatique à distance), en raison des restrictions américaines sur les exportations de puces électroniques.

 

Sur les onze secteurs du S&P, cinq étaient en progression, tirés par celui de l'énergie (+0,84%) qui attirait de nouveaux les investisseurs après les fortes pertes de la veille liées à la chute des cours du brut. Ceux-ci repartaient à la hausse jeudi après que le cours du baril a atteint un plus bas depuis juillet. [AFP]

 
Nombre de lectures : 212 fois











Inscription à la newsletter