Connectez-vous

Wall Street en ordre dispersé en attendant de nouvelles données économiques

Mardi 5 Décembre 2023

La Bourse de New York évoluait mitigée, après avoir démarré dans le rouge mardi, les investisseurs se demandant s'il faut prolonger la pause entamée lundi après un excellent mois de novembre et avant de nouvelles données économiques américaines.

 

L'indice Dow Jones baissait de 0,24%, le Nasdaq, à dominante technologique avançait de 0,39% après avoir opté pour le territoire positif, le S&P 500 ne cédait plus que 0,12%.

 

Lundi, le secteur technologique avait plombé les indices, faisant chuter le Nasdaq de 0,84% à 14.185,49 points. Le Dow Jones avait cédé 0,11% à 36.204,44 points étant passé au-dessus des 36.000 points vendredi pour la première fois depuis janvier 2022.

 

Et le S&P 500 avait terminé en retrait de 0,54% à 4.569,78 points. L'indice élargi, le plus représentatif du marché, devrait terminer l'année en hausse de quelque 18%, jusqu'ici.

 

"Il y a un sentiment de lourdeur dans l'air, les intervenants sur le marché se demandant si les actions peuvent continuer à monter comme elles l'ont fait", a souligné Patrick O'Hare de Briefing.com.

 

Pour Will Compernolle de FHN Financial, il faudra attendre les données officielles sur l'emploi en novembre qui sont publiées vendredi pour savoir si la tendance morose du début de semaine va se poursuivre.

 

Par ailleurs, "l'annonce selon laquelle Moody's a abaissé les perspectives de crédit de la Chine de stables à négatives a également tempéré une partie de l'intérêt des acheteurs ce matin", a reconnu Patrick O'Hare.

 

Du côté des indicateurs, les emplois vacants ont nettement diminué à 8,7 millions en octobre contre 9,4 millions en septembre (chiffre révisé), au plus bas depuis plus de deux ans, montrant que la politique monétaire de la Fed refroidit le marché de l'emploi.

 

Dans le secteur des services, l'activité en revanche a continué de croître en novembre à 52,7%, mieux que prévu, et à un rythme plus fort que le mois précédent (51,8%), selon l'indice ISM publié peu après l'ouverture qui a aidé à redresser le Nasdaq.

 

A la cote, les méga-capitalisations de la technologie évoluaient de nouveau, dans le vert après leurs pertes de la veille, comme Amazon (+1,84% vers 15H20 GMT), Alphabet (+1%), Apple (+2,16%).

 

Les titres de la chaîne de drugstores et pharmacies CVS gagnaient 2,85% après avoir revu à la hausse ses ventes pour 2024 à 366 milliards de dollars. L'enseigne a aussi relevé son dividende trimestriel de 10%.

 

L'action du développeur et éditeur américain de jeux vidéo Take-Two Interactive perdait 1,92%.

 

Ses studios Rockstar Games ont mis en ligne lundi une première bande-annonce du prochain volet de "Grand Theft Auto" (GTA), dont la sortie est prévue pour 2025.

 

Le groupe de téléphonie AT&T était salué (+2,73%) pour avoir investi dans un contrat de 14 milliards de dollars dans la modernisation de son réseau de télécommunication mobile par le suédois Ericsson.

 

AT&T veut "devenir leader aux Etats-Unis dans le déploiement d'un réseau d'accès radioélectrique ouvert (Open RAN) à l'échelle commerciale", ont annoncé les deux compagnies dans un communiqué commun.

 

La banque Wells Fargo (-0,75%) a précisé que ses coûts d'indemnités de départ pour son personnel allaient augmenter à près d'un milliard de dollars au quatrième trimestre. [AFP]

Nombre de lectures : 202 fois











Inscription à la newsletter