Connectez-vous

Soudan : le bilan des combats dans la ville d’El-Fasher s’élève à au moins 134 morts, selon Médecins sans frontières

Mardi 28 Mai 2024

Au moins 134 personnes ont péri au Soudan dans les combats qui font rage depuis plus de deux semaines dans la ville d’El-Fasher, selon un bilan actualisé fourni dimanche 26 mai par Médecins sans frontières (MSF). 

 

L’ONG a annoncé aussi la mort d’un des « gardiens » affectés à sa pharmacie, tué la veille « quand les bombardements ont touché sa maison ». Transporté au Southern Hospital, seul établissement hospitalier opérationnel à El-Fasher, il a succombé à ses blessures. C’est dans cet hôpital bénéficiant du soutien de MSF que « 979 blessés ont été soignés depuis le début des combats il y a plus de deux semaines », dit l’organisation dans un communiqué...

 

Seule capitale des cinq Etats du Darfour à échapper au contrôle des FSR, El-Fasher avait longtemps été relativement épargnée par les combats. La ville, accueillant de nombreux réfugiés, faisait office de plate-forme humanitaire pour cette vaste région de l’ouest du Soudan menacée par la famine. 

 

Le 10 mai, des combats intenses y ont éclaté, faisant craindre un nouveau tournant « alarmant » dans le conflit, d’après le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres...Selon les Nations unies, El-Fasher est de fait soumise à un siège, avec des routes bloquées et une circulation dangereuse ou faisant l’objet de restrictions. 

 

Les organisations humanitaires ont appelé à autoriser de nouvelles entrées d’aides humanitaires, les Nations unies (ONU) craignant que les stocks disponibles au Southern Hospital ne permettent de couvrir que les besoins de la semaine à venir. [Le Monde avec AFP]

 
Nombre de lectures : 133 fois











Inscription à la newsletter