Connectez-vous

RDC : Arrestation d'un milicien accusé d'avoir tué 19 écogardes

Vendredi 11 Juin 2021

Le chef d'une milice accusée d'avoir tué ces trois dernières années 19 écogardes du Parc national des Virunga a été arrêté après une longue filature dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé jeudi le directeur de ce joyau naturel et touristique menacé.
 
"Après six mois d’enquêtes et de filature, les gardes-parc du Parc national des Virunga (PNVi) ont procédé à l’arrestation de Jackson Muhukambuto, le 8 juin au matin dans la périphérie de Butembo" dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP Emmanuel De Merode, directeur du PNVi. "Nous estimons que Jackson Muhukambuto est directement responsable de la mort de 19 gardes-parc dans les trois dernières années", a-t-il expliqué, ajoutant que ses hommes sont soupçonnés d'avoir tué aussi de nombreux civils et membres des forces armées.
 
M. Muhukambuto est le chef du groupe armé "'Maï-Maï Jackson' qui opère dans près de la moitié de la surface du Parc national des Virunga, principalement autour du lac Édouard à la frontière de l'Ouganda. C’est un des groupes armés avec un grand effectif au Nord-Kivu", a encore expliqué M. De Merode. (AFP)
 
Nombre de lectures : 68 fois













Inscription à la newsletter