Connectez-vous

PETROLE - Adama Gaye à Macky Sall : «Si je parle, tu tombes…»

Jeudi 29 Septembre 2016

PETROLE - Adama Gaye à Macky Sall : «Si je parle, tu tombes…»
« MACKY SALL, dis à ton petit frère de rembourser TOUT. Je vous ai connus TOUS les 2 PAUVRES. Souviens-toi du jour où tu es venu me voir au Novotel Dakar, ou du premier Contrat de pétrole que je t'ai fait obtenir (pour le Sénégal) grâce à mon ami, Dr. Rilwanu Lukman, ex. President-Secrétaire Général de l'Opep. Ou de notre virée à Rotterdam.
J'ai aussi le dossier Frank Timis. Et le reste.
Les gens qui parlent ne savent pas. Si Je parle, tu tombes, un point, un trait. »
Adama Gaye.


« PS: entre les 2 tours de la Présidentielle, je vous avais avertis en disant, par écrit, mon refus de choisir entre Peste et Choléra. Voilà, l'histoire a tranché... »
 
La charge est lourde, ciblée, défiante. Pour la première fois dans l’histoire des polémiques sénégalaises autour de la gestion du pétrole et du gaz sénégalais, le président de la république est directement accusé d’être trempé dans ce que d’aucuns considèrent comme un méga-scandale politique et financier au détriment des intérêts supérieurs du Sénégal.
 
La sortie du journaliste et consultant Adama Gaye à travers sa page facebook est un petit nid de révélations sur ses relations d’affaires avec le Macky Sall d’avant l’élection présidentielle de février-mars 2012. Elle intervient vingt-quatre heures après les menaces explicites du premier ministre Mouhamad Boun Abdallah Dione à travers un monologue auquel la presse avait été conviée.
 
« (…) Nous ne pourrons plus laisser prospérer les propos diffamatoires, les allégations sans fondements et les attaques malveillantes, sans aucune preuve, avec nul autre dessein que de jeter le discrédit sur l’Etat, ses institutions et les citoyens comme je le rappelai tout à l’heure.
Le Gouvernement prendra toutes ses responsabilités pour défendre l’intérêt national. Désormais, quiconque diffusera de fausses nouvelles s’exposera à la rigueur de la Loi, la Loi pénale. »

Ces menaces visaient implicitement Ousmane Sonko, président du parti « Pastef Les Patriotes », dont les propos concernant l’absence totale de transparence dans la gestion des hydrocarbures dérangent fortement le pouvoir.
 
En plongeant dans l’arène pétrolière, Adama Gaye - qui soit dit en passant est un connaisseur reconnu des procédures de trading et de management du gaz et du pétrole – rejoint Sonko et d’autres dans l’adversité frontale contre un gouvernement incapable de clore un dossier faute d’avoir failli à son devoir de transparence.

 
Nombre de lectures : 7169 fois


1.Posté par moussa le 22/09/2016 11:15
''pour avoir failli'' et non ''faute d'avoir failli'' !
évitez de bruler ce pays par des menaces...

2.Posté par Souleymane KANE le 22/09/2016 11:23
En tout cas, moi je ne suis pas en phase avec cette posture. Adama Gaye est un doyen dont j'apprécie énormément les positions courageuses dégagées dans ces chroniques. Je ne comprend pas cette attitude qui frise le chantage. Le PM a été très clair que ceux qui ont des preuves les sortent ou qu'ils se taisent à jamais. Alors doyen, merci de publier les infos que vous avez. Si Macky Sall est mêlé à cette histoire ou qu'il cherche à protéger quelqu'un, c'est le moment de se débarrasser de lui et de sa bande. Sinon, qu'on le laisse poursuivre ce qu'il a entamé.

3.Posté par ramaka le 22/09/2016 13:01
Du n'importequoi sur le NET

4.Posté par Momar Dieng le 22/09/2016 13:37
Merci à Moussa pour la correction. Méprise.
Souleymane, je suis entièrement d'accord avec toi : après une telle sortie, grand Adama Gaye est presque condamné à passer à l'acte. Je présume qu'il a été quelque peu énervé par les propos irresponsables du Premier ministre sur un débat à la fois citoyen, public et politique.

5.Posté par Lemine le 22/09/2016 14:50
Ce monsieur Adama machin n'est qu'un hâbleur, un matamore, un bluffeur. voilà des gens qui croient qu'avec le pétrole pouvoir embrouiller l'esprit des sénégalais pour faire partir l'actuel régime. Soit on est courageux et sincère et on dévoile tout et les sénégalais jugeront ; sinon on arrête ces chantages qui puent la rancune, la haine et la méchanceté. Le peuple reste le seul juge et il jugera selon son ultime conviction. La vérité est un argument recevable mais la fabulation n'a aucune chance de prospérer. Mesdames et messieurs, trouvez du solide et revenez nous voir mais surtout pas avec des "Si je parle" !

6.Posté par Amadou Bakhaw le 22/09/2016 18:17
Comment peut-on de façon aussi grossière menacer le président de tous les sénégalais Cet énergumène m à profondément offensé

7.Posté par babacar aljazira le 22/09/2016 19:08
C pas vrai c 1 menteur 7 adama

8.Posté par Vérité le 22/09/2016 20:28
Adama Gaye commencerait mieux par dire comment il mange l'argent du dopage qu'il soutire à Pape Massata Diack. L'homme s'est complètement dévalué à force de ne vendre son esprit que pour l'argent.

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter