Connectez-vous

Nouveaux heurts en Tunisie après la mort d’un blessé lors d’une manifestation

Mardi 26 Janvier 2021

La tension ne retombe pas en Tunisie. A Sbeïtla, dans la région de Kasserine, dans le centre de la Tunisie, des affrontements ont opposé, dans la soirée de lundi 25 janvier, la police et des manifestants, après la mort d’Haykel Rachdi. L’armée a été déployée dans la ville devant les institutions de l’Etat pour empêcher tout éventuel débordement.
 
Les heurts ont éclaté dans le quartier où habitait la victime et les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires, selon des témoins. Le jeune homme avait été blessé le 19 janvier par une cartouche de gaz lacrymogène lors d’une manifestation. Hospitalisé à Sousse, il est mort dans l’après-midi, a annoncé le directeur de cet hôpital, Chawki Ben Hamouda, sans préciser les causes du décès. Le ministère de l’intérieur avait démenti sa mort, déclarant avoir ouvert une enquête sur les circonstances dans lesquelles le jeune homme avait été blessé. (Le Monde avec AFP)
Nombre de lectures : 66 fois












Inscription à la newsletter