Connectez-vous

Les rebelles ADF poursuivent leurs attaques au Nord-Kivu et en Ituri

Jeudi 23 Mars 2023


Dans l’est de la RDC, alors que l’attention est orientée essentiellement vers le M23, d’autres groupes tuent, violent et pillent également. C’est le cas des ADF. Ce groupe d’origine ougandaise qui a prêté allégeance au groupe État islamique endeuille les populations du Nord-Kivu et de l’Ituri. Depuis le 6 mars, les attaques des ADF ont fait au moins 118 victimes parmi les civils, selon les chiffres de l’ONU.
 
C’est toujours le même mode opératoire : les rebelles ADF attaquent, tuent, pillent des villages, incendient des maisons et se retirent avec des otages. Les violences de ces dernières semaines se sont principalement concentrées à une vingtaine de km au sud de la ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Une zone censée être protégée par l’armée congolaise et les troupes de la Monusco. (RFI)
 
 
 
 
 
Nombre de lectures : 48 fois











Inscription à la newsletter