Connectez-vous

Le trafic illégal d'espèces sauvages persiste, selon un rapport de l'ONU

Mercredi 12 Juin 2024

Le trafic illégal d'espèces sauvages reste un problème persistant, selon un rapport que vient de publier l'ONU. Il ajoute qu'il est crucial que les gouvernements ne se concentrent pas uniquement sur les espèces "emblématiques" telles que les éléphants, dans lesquelles des progrès ont été réalisés. 

 

Bien que les saisies signalées en 2020 et 2021 représentaient environ la moitié des rapports précédents, cela pourrait être attribué aux perturbations liées au COVID plutôt qu'à une baisse du trafic réel.… Les crimes contre la faune « tels que la collecte illégale de plantes succulentes et d'orchidées rares » et le trafic de nombreux types de reptiles, de poissons, d'oiseaux et de mammifères ont joué un rôle clé dans les extinctions locales ou mondiales, selon le rapport.… 

 

Le rapport note que la lutte contre le trafic d'ivoire d'éléphant et de corne de rhinocéros a été un point positif, avec une baisse du braconnage, des saisies et des prix du marché au cours de la dernière décennie. [VOA/AFP]

Nombre de lectures : 80 fois











Inscription à la newsletter