Connectez-vous

Le Bénin interdit aux navires de charger du pétrole nigérien si Niamey ne rouvre pas sa frontière

Mardi 7 Mai 2024

La plateforme pétrolière de Sèmè Kpodji, au Bénin
La plateforme pétrolière de Sèmè Kpodji, au Bénin

RFI a appris que le Bénin a décidé de bloquer l’embarquement du pétrole nigérien à partir de la plateforme de Sèmè Kpodji, au Bénin, où atterrit l’oléoduc. Le pipeline, de près de 2 000 km, conduit le pétrole nigérien, depuis Agadem jusqu’au Bénin. 

 

Les relations sont tendues entre les deux pays, depuis le coup d’État du général Tiani et plus tendues encore lorsque Niamey a maintenu ses frontières fermées, malgré l’ouverture effective côté Bénin. 

 

La décision de Cotonou a été prise au plus haut niveau de l’État, ce lundi 6 mai, et notifiée à l’ambassadeur de Chine au Bénin et à la société de gestion du pipeline. C’est le ministre d’État des Finances et de la Coopération qui a été mandaté pour le faire, apprend RFI. 

 

Dans la pratique, le Bénin interdira ses eaux aux bateaux qui viendront pour embarquer le pétrole nigérien pour l’exportation, confie un proche du dossier. En jeu : 90 000 barils par jour. [RFI]

Nombre de lectures : 255 fois











Inscription à la newsletter