Connectez-vous

La crise dans le bassin du lac Tchad en discussion

Mardi 24 Janvier 2023

La situation dans le bassin du Lac Tchad est très critique et exige des réponses rapides et urgentes, souligne le ministre nigérien des Affaires étrangères à l’ouverture de la rencontre internationale. Hassoumi Massaoudou rappelle que "la situation humanitaire dans la région du bassin du lac Tchad est alarmante et nécessite le concours de tous et de tout un chacun. Nous devons admettre que nos interventions sont très en deçà de la réalité des besoins et des attentes légitimes placées en nous par les millions de populations qui vivent dans des zones de cette région exposée quotidiennement aux effets cumulés de l’insécurité et des changements climatiques. Agissons vite et agissons efficacement".
 
Pour le gouverneur de la région de Diffa, située dans le sud du Niger aux abords de la région du lac Tchad, il faut travailler d'urgence en vue du renforcement de la résilience des populations. Leurs besoins, ajoute Ismaël Younouss, se résument aux questions de développement.
 
Ismaël Younouss estime que "l’urgence, c’est de permettre à toutes les populations qui veulent revenir, de retourner, de regagner leurs points d’attache est de mettre à leur disposition tout le soutien nécessaire afin de les stabiliser et essayer de réfléchir en terme stratégique, par rapport à des solutions durables, par rapport à des projets de développement durable". (DW)
Nombre de lectures : 64 fois












Inscription à la newsletter