Connectez-vous

La Bourse de Paris redémarre, saluant la baisse de l'inflation allemande

Mercredi 29 Novembre 2023

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,24% mercredi, après deux séances de repli, le scénario du recul de l'inflation et du maintien de la croissance étant conforté par les derniers indicateurs.

 

L'indice vedette CAC 40 a pris 17,51 points pour finir à 7.267,64 points. Depuis lundi, il est en légère baisse (-0,34%), mais cela ne remet en rien la tendance sur le mois (+5,55%).

 

"On a eu trois bonnes nouvelles aujourd'hui", relate Charles de Riedmatten, gérant pour Myria AM.

 

En Europe, l'inflation en Espagne et en Allemagne a reculé, un bon signe permettant encore de relâcher la pression sur la Banque centrale européenne. Le rythme de la hausse des prix en novembre pour la zone euro est attendu jeudi.

 

Par ailleurs, aux Etats-Unis, la croissance économique a été revue à la hausse dans la deuxième estimation pour le troisième trimestre.

 

Enfin, les propos d'un des gouverneurs de la Réserve fédérale américaine, Christopher Waller, mardi ont aussi soutenu les indices. D'habitude partisan d'une ligne stricte sur la politique monétaire, "il a dit que la politique de la banque centrale américaine était bien orientée pour faire baisser l'inflation, confirmant que la pause dans la hausse des taux directeurs de la Fed était actée", selon M. de Riedmatten.

 

Cet état d'esprit permet à la cote parisienne de connaître son meilleur mois depuis janvier.

 

"Le rallye haussier est assez fort, le marché s'emballe", avec la perspective d'une baisse des taux directeurs américains dès mars, jugée probable presque à 50% par les intervenants de marché décrit le gérant. A l'inverse, il estime "qu'il n'y a pas d'urgence à les baisser, sauf dégradation marquée", de la conjoncture économique ou de certains secteurs comme l'immobilier.

 

Le recul de l'inflation obversé en Espagne et en Allemagne a permis au taux d'intérêt de l'emprunt français à 10 ans de repasser pour la première fois depuis début septembre sous les 3%.

 

JP Morgan lance Stellantis

 

Le constructeur automobile Stellantis a bondi de 5,20% à 19,80 euros, bénéficiant d'une recommandation positive de la banque américaine JP Morgan, qui fait une revue de tout le secteur. Stellantis signe de loin la meilleure performance du CAC depuis le 1er janvier, avec une hausse de presque 50%. Renault a gagné 2,28% à 35,83 euros.

 

Kretinsky ne bouge pas sur Casino

 

D'éventuelles cessions de super et hypermarchés par le groupe Casino "n'affecteraient en rien notre volonté" d'en prendre le contrôle, a déclaré mardi à l'AFP un porte-parole du groupe EP du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky en France.

 

"Nous comprenons la décision de Casino d'examiner les offres d'acteurs crédibles pour l'acquisition d'un certain nombre d'hypermarchés et de supermarchés", a ajouté ce porte-parole.

 

Le titre du distributeur est resté stable, à 64 centimes.

 

Trigano roule vers de beaux horizons

 

Les véhicules de loisirs ont permis au fabricant français Trigano de dégager un nouveau bénéfice net record, malgré des difficultés d'approvisionnement et l'inflation de ses coûts de production. Son action a gagné 0,21% à 142,10 euros et gagne plus de 10% depuis le 1er janvier. [AFP]

 

Nombre de lectures : 201 fois











Inscription à la newsletter