Connectez-vous

La Bourse de Paris en petite hausse, pas encore au-dessus des 8.000 points

Lundi 4 Mars 2024

La Bourse de Paris a progressé de 0,28% lundi, évoluant toujours proche du seuil des 8.000 points sans pour autant réussir à le dépasser.

 

L'indice vedette CAC 40 a avancé de 22,24 points à 7.956,41 points. Vendredi, il avait terminé la séance en hausse de 0,09%, mais était dans le rouge (-0,41%) sur l'ensemble de la semaine.

 

La cote parisienne avait peu fluctué la semaine passée, avec un écart de moins de 80 points entre son plus haut niveau, un nouveau record à 7.977,68 points, et son plus bas, à 7.900,48 points vendredi.

 

Le principal événement cette semaine sera la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

 

Les investisseurs s'attendent à des baisses de taux directeur en 2024, mais les spéculations vont bon train sur la date de début de cet assouplissement.

 

"Il a deux incertitudes: est-ce que la BCE va dégainer (baisser ses taux, NDLR) avant la Réserve fédérale (Fed, la banque centrale américaine, NDLR) et est-ce que cette dernière va baisser ses taux au premier semestre ou attendre plus?", a souligné Frédéric Rozier, gérant de portefeuille chez Mirabaud.

 

Les investisseurs surveilleront aussi les nouvelles projections de l'institution monétaire européenne sur la croissance et l'inflation.

 

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de l'Etat français à dix ans recule légèrement à 2,86% vers 18H10.

Le président de la Fed, Jerome Powell, s'exprimera lui mardi devant le Congrès américain.

 

La majeure partie des résultats d'entreprises ayant été publiés, les marchés reportent leur attention sur les banques centrales. Seulement trois entreprises du CAC 40 publieront leurs comptes cette semaine: Thales, Teleperformance et Vivendi.

 

"On est entré dans une logique d'attente des taux" et "on ne va pas bouger beaucoup pendant un petit moment", selon Frédéric Rozier.

 

Les marchés ne sont "pas dans une phase où il y a beaucoup de prises de position, hormis les prises de bénéfices", poursuit-il.

 

C'est notamment le secteur du luxe qui s'affiche en repli après un fort rebond en ce début d'année.

 

Kering a reculé de 1,96% à 415,75 euros, LVMH de 0,78% à 839,80 euros et Hermès de 0,35% à 2.300 euros.

 

En Chine, marché déterminant pour le secteur du luxe, ont débuté les sessions annuelles du Parlement, grand rendez-vous politique du pays

 

Airbus vole en altitude

 

Le compagnie American Airlines a signé une commande ferme pour 85 Airbus A321neo supplémentaires, portant à 219 le nombre du plus grand monocouloir de l'avionneur européen qu'elle a commandé, a annoncé ce dernier lundi.

 

L'action d'Airbus a progressé de 1,78%, à 57,27 euros, et a entraîné le motoriste Safran (+1,57% à 196,48 euros). [AFP]

 
Nombre de lectures : 280 fois











Inscription à la newsletter