Connectez-vous

La Bourse de Paris clôture en hausse, au plus haut depuis septembre

Mercredi 22 Novembre 2023

La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 0,43% mercredi, en l'absence de rendez-vous majeur et à la veille d'un jour férié aux États-Unis, qui réservera une séance sans les investisseurs américains.

 

L'indice vedette CAC 40 a gagné 31,28 points à 7.260,73 points, son plus haut depuis le 20 septembre. Mardi, il avait reculé de 0,24%.

 

La séance, qui a accueilli quelques publications d'indicateurs aux États-Unis, s'est toutefois déroulée sans surprise majeure.

Les investisseurs n'ont pas particulièrement réagi à la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed).

 

"Tous" les responsables de la Fed ont estimé "qu'il serait approprié de maintenir une politique (monétaire) restrictive pour un certain temps" afin de s'assurer que l'inflation vient bien se rapprocher de sa cible de 2%, selon les minutes de la réunion des 31 octobre et 1er novembre, publiées mardi soir.

 

Ce compte-rendu montrait que "la perspective d'un nouveau resserrement [des taux] est maintenue", mais "au vu de l'évolution actuelle du dollar et des prix du marché, les investisseurs semblent très peu convaincus qu'un nouveau tour de vis monétaire soit à venir", résumait James Harte, analyste chez Tickmill.

 

Côté valeurs, Capgemini a clôturé en hausse de 3,07% à 183,20 euros, enregistrant la plus forte progression du CAC 40.
 

Dassault Systemes a gagné 0,75% à 42,78 euros, STMicroelectronics 0,82% à 41,75 euros, Soitec 0,67% à 164,20 euros et OVH 3,62% à 8,02 euros.

 

Les cours de l'or noir ayant chuté à la suite du report de la réunion ministérielle des pays de l'alliance Opep+, les valeurs pétrolières ont essuyé des pertes: TotalEnergies a reculé de 1,75% à 61,85 euros. Vallourec a perdu 1,77% à 12,74 euros.

 

Le numéro un mondial du luxe LVMH a pris 1,16% à 712,30 euros.

 

Le groupe de restauration collective Elior, qui a annoncé avoir réduit sa perte nette en 2022-2023 à 93 millions d'euros, contre 427 millions sur l'exercice précédent, et salué les "prémices d'un redressement", a grimpé de 6,17% à 2,27 euros, enregistrant la meilleure performance de l'indice SBF 120, qui regroupe les 120 plus grosses capitalisations boursières cotées à Paris. [AFP]

 
Nombre de lectures : 199 fois











Inscription à la newsletter