Connectez-vous

L'intelligence artificielle, un autre défi pour l'Afrique

Jeudi 13 Juin 2024

Sur les réseaux sociaux, des masses d'informations circulent et sont relayées par les utilisateurs de smartphones. Ces informations, largement non vérifiées, alimentent des théories sur divers thèmes de l'actualité ou de la vie politique. « Au Sénégal, c’est dans la sphère politique qu’il y a énormément de désinformations. On essaie de gérer. Et ce sont de telles initiatives qui peuvent nous donner encore plus d’outils », estime la Sénégalaise Aissata Ndiathie. 

 

Celle-ci est une habituée de la vérification des faits. Comme elle, une vingtaine de journalistes, d'experts en médias et d'activistes de huit pays d'Afrique francophone, ont échangé avec des spécialistes allemands en matière de lutte contre la désinformation. L'éducation citoyenne et le développement de l’esprit critique est une des stratégies de lutte contre les fausses informations produites à l'aide de l'intelligence artificielle.… 

 

Les campagnes de propagande conduites sur les réseaux sociaux, en utilisant désormais l’intelligence artificielle, visent à influencer le résultat d’élections, à manipuler les opinions publiques, voire, plus globalement, à remettre en cause le modèle démocratique occidental.

 

Face à de fausses informations, qui servent aussi de relais à des Etats autoritaires comme la Chine ou la Russie, les utilisateurs de réseaux sociaux en Afrique sont encore mal armés pour se forger une opinion indépendante. [DW]

Nombre de lectures : 314 fois











Inscription à la newsletter