Connectez-vous

L'euro se replie face à un dollar revigoré par des indicateurs

Mercredi 16 Août 2017

New York (awp/afp) - L'euro baissait mardi face à un dollar revigoré par une salve d'indicateurs américains positifs, avec au premier chef de bons chiffres des ventes de détail.

Vers 21H00 GMT (23H00 HEC), l'euro valait 1,1734 dollar contre 1,1780 dollar lundi vers 21H00 GMT.

La monnaie unique est tombée en cours de séance jusqu'à 1,1687 dollars, son plus bas niveau en trois semaines face au dollar.

La monnaie européenne montait face à la devise nippone, à 129,90 yens pour un euro contre 129,21 yens la veille.

Le dollar aussi gagnait du terrain face à la monnaie japonaise, à 110,70 yens pour un dollar contre 109,69 yens lundi soir.

"Le dollar est monté avec des chiffres de ventes de détail très solides qui ont fait monter les rendements obligataires américains", a mis en avant Vassili Serebriakov de Crédit Agricole.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé en juillet de 0,6% sur un mois en données corrigées des variations saisonnières et de 4,2% sur un an, ce qui est au delà des attentes des analystes.

Cela "renforce l'idée d'une accélération de l'économie au cours de la seconde partie de l'année et laisse la porte ouverte à une hausse des taux de la Fed en décembre favorable au dollar", a expliqué Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange dans une note.

La Réserve fédérale (Fed) a procédé à deux hausses des taux depuis le début de l'année mais la récente faiblesse de la hausse des prix à la consommation, malgré une amélioration du marché du travail, avait fait diminuer la probabilité de voir la banque centrale américaine agir une troisième fois cette année.

Autre facteur encourageant, les prix des produits importés, une des composantes de l'inflation, sont repartis à la hausse le mois dernier et l'activité dans la région clef de New York a rebondi en août.

En quête d'indices sur la trajectoire possible des taux, les investisseurs décortiqueront mercredi les minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed.

Par ailleurs, la pause dans la guerre des mots entre le président américain Donald Trump et la Corée du Nord se révélait négative pour les valeurs refuges comme l'or et le yen qui avaient profité des tensions géopolitiques la semaine dernière.

De son côté, la livre britannique était sous pression après la publication mardi d'une l'inflation inchangée en juillet, à 2,6% sur un an, comme un mois plus tôt.

Vers 21H00 GMT, la monnaie britannique baissait face à la monnaie unique européenne, à 91,18 pence pour un euro après être tombée à son niveau le plus faible depuis le 7 octobre dernier. La livre sterling perdait aussi du terrain face au dollar, à 1,2870 dollar pour une livre.

La monnaie suisse montait un peu face à l'euro, à 1,1413 franc pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 0,9726 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,6855 yuans pour un dollar à 15H30 GMT contre 6,6712 yuans lundi à 15H25 GMT.

L'once d'or a fini à 1.270,30 dollars au fixing du soir, contre 1.282,30 dollars lundi.
 
Nombre de lectures : 99 fois











Inscription à la newsletter