Connectez-vous

L'ONU accuse des responsables sud-soudanais de violations des droits humains

Lundi 3 Avril 2023

 
Plusieurs hauts responsables sud-soudanais, dont un gouverneur, sont impliqués dans de graves atrocités commises contre des civils et devraient être poursuivis, a assuré lundi un groupe d'experts indépendants de l'ONU.
 
Après avoir obtenu son indépendance du Soudan en 2011, le Soudan du Sud, plus jeune État de la planète, a sombré dans une guerre civile entre les ennemis jurés Riek Machar et Salva Kiir, qui a fait près de 400.000 morts et des millions de déplacés entre 2013 et 2018. Un accord de paix signé en 2018 prévoit le principe d'un partage du pouvoir au sein d'un gouvernement d'union nationale, avec M. Kiir au poste de président et M. Machar à celui de vice-président.
 
Le gouverneur de l'État septentrional de l'Unité, Joseph Monytuil, ainsi que le lieutenant général des Forces de défense du peuple sud-soudanais, Thoi Chany Reat, ont été identifiés dans un nouveau rapport d'un groupe d'experts indépendants des Nations unies au Soudan du Sud qui détaille la responsabilité de l'Etat dans les meurtres, les viols et l'esclavage sexuel à grande échelle. (AFP)
Nombre de lectures : 79 fois











Inscription à la newsletter