Connectez-vous

Israël, la mystique de la violence ! (juillet 2014)

Mardi 27 Décembre 2016

Un enfant palestinien victime de Tsahal
Un enfant palestinien victime de Tsahal
Ce doit être unique dans l’histoire de l’humanité : qu’un pays de moins de neuf millions d’habitants, d’environ 21 mille km2 (neuf fois moins grand que le Sénégal), ne disposant pas de grandes richesses naturelles, puisse terroriser à ce point le Monde, la Planète, et ses grandes gueules démocratiques et des droits humains, tous empêtrés dans des élucubrations sémantiques trop éloignées des exigences de la réalité d’enfer que vivent les Palestiniens. C’est une certitude, il est impossible de trouver sur cette terre un pays capable de commettre, avec autant de délectations, d’impunité, d’arrogance, de cruauté, des forfaitures aussi manifestement de la trempe des crimes contre l’humanité !
 
En parlant d’Israël aujourd’hui, on met le doigt sur le pays qui est concrètement le plus grand fauteur de troubles au monde, qui en est conscient mais qui s’en fiche comme de la guigne. Il y a véritablement un mystère dans l’existence même de cet Etat, le seul au monde (avec peut-être le Kosovo) qui ait été créé sur décision de l’Organisation des Nations-Unies (ONU). Mais on le tolère dans ses actes les plus barbares, les plus criminels, et finalement les plus insensés.
 
On ? Ses alliés traditionnels que sont les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Belgique, les Pays Bas, l’Allemagne, etc. Barack Obama, après avoir fait illusion au cours des premiers mois de son premier mandat, s’est rendu compte qu’il n’avait pas de solutions à cette énigme sioniste. Alors, il lui a renouvelé son soutien total dans la défense de son territoire et de ses habitants. Le couple François Hollande-Laurent Fabius, lui, s’est agenouillé devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) dont il est devenu l’un des porte-parole les plus zélés, en même temps que le soutien le plus actif.

Les autres, n’en parlons pas. James Cameron, le Premier ministre de Grande Bretagne, a spécialisé, lui, son administration dans les alertes précoces adressées aux autorités israéliennes susceptibles de se faire arrêter sur le territoire britannique par un juge téméraire qui voudrait donner suite à des plaintes pour crimes contre l’humanité. Le dernier service rendu l’a été en faveur de l’ex-Premier ministre Tzipi Livni, actuel ministre de la Justice…

Avec de tels soutiens, amplifiés par la posture lâche des Etats-arabes-valets, et la complicité évidente et scandaleuse des médias dominants, Israël ne voit pas de raison objective de ne pas continuer à massacrer les Palestiniens à intervalles réguliers pour satisfaire des exigences de politique intérieure soumises à concurrence entre racistes, extrémistes, illuminés... Une roquette interceptée avant explosion semble avoir fixé le stock de meurtres à un chiffre d’environ 30 à 40 personnes à tuer, entre adultes, femmes, garçons, bébés et…fœtus !

Israël aurait en lui une certaine mystique de la violence meurtrière qui ne peut pas être née au 21e siècle. Cette façon de tuer, de larguer des bombes dont certaines à fragmentations sur des domiciles et lieux d’habitations, jusque dans les plages de Gaza, à une encablure d’hôtels pris d’assaut par plusieurs dizaines de journalistes occidentaux, ne ressemble pas à du hasard. Ce serait un message d’arrogance destiné à dire au monde entier : « voyez-vous, nous faisons ce que nous croyons devoir être bien pour nous. Le reste, ce n’est pas notre affaire. A transmettre à tous les médias… »

Plus de 200 morts à Gaza (sans doute même beaucoup plus) en dix jours de folies meurtrières déversées à partir d’avions F16, une seule victime israélienne (et encore, on parle d’un militaire non enrôlé qui faisait du soutien…militaire). C’est cela l’équilibre et la retenue dont nous gavent messieurs Obama, Hollande, Cameron, etc. C’est cela peut-être aussi, par définition, ce qu’est un Etat raciste de nos jours !
 
Nombre de lectures : 50 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter