Connectez-vous

HCCT – Le Collectif des organisations de la société civile réclame un bilan sur 6 ans

Vendredi 12 Août 2022

Le Collectif des organisations de la société civile pour les élections (COSCE) réclame le bilan des six ans d’existence du Haut conseil des Collectivités territoriales (HCCT) avant le renouvellement de cette institution prévue le 4 septembre.
 
Dans un communiqué, ONG 3D, RADDHO, Réseau Siggil Jigen, LSDH, ONDH, Forum du justiciable, URAC, AJED, ANAFA, CERAC, Handicap forum educ interpellent ’’les acteurs politiques de l’opposition comme du pouvoir à s’assoir autour d’une table pour se pencher sur la nécessité d’aller ou non à des élections pour le choix des Hauts conseillers des collectivités territoriales, le 4 septembre 2022’’.
 
Le HCCT est une Assemblée consultative qui complète l’architecture institutionnelle afin d’accompagner le processus de développement des territoires.

’’En cette veille de renouvellement des membres de cette instance, le COSCE tient à rappeler sa position et invite les parties prenantes à faire le bilan des six ans d’existence de cette assemblée consultative, dont l’utilité a toujours été remise en cause par une bonne partie des Sénégalais’’.
 
Dans le communiqué reçu à l’APS, le COSCE rappelle qu’en 2016, ’’lors de la création de cette institution à travers le référendum du 20 mars 2016 et la Loi organique n 2016-24 du 14 juillet 2016, la société civile tout comme l’opposition avaient défendu l’impertinence d’une telle structure qui, de surcroit, devait coûter plusieurs milliards de francs CFA au Budget de l’Etat, dans un contexte de raréfaction des ressources’’.

’’Malgré ces voix discordantes, le pouvoir alors fort de sa majorité confortable avait jugé utile d’aller jusqu’au bout de sa logique. Au-delà de cette problématique, il est question de repenser le modèle institutionnel que nous avons, en veillant non seulement sur sa rationalisation, mais aussi sur celle des dépenses publiques’’, précise la même source.
 
Le Cosce dit attendre des nouveaux députés qu’ils ’’puissent débattre de ces thématiques, en ne mettant en avant que les intérêts exclusifs des populations’’.

Le HCCT compte 150 Hauts Conseillers désignés pour un mandat de cinq ans. Les instances et structures du HCCT sont l’assemblée plénière, le Bureau, la conférence des Présidents, les commissions et les services administratifs.
 
Les 80 conseillers sont élus au suffrage universel indirect et les 70 sont désignés par le chef de l’Etat parmi les membres de la société civile, les organisations socioprofessionnelles et diverses catégories de la société. (APS)
 
 
Nombre de lectures : 93 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter