Connectez-vous

Femme de pouvoir !

Jeudi 6 Octobre 2016

 
A entendre et à écouter tout ce qui se dit sur Marième Faye Sall, la question qui fâche s’impose : qui gouverne le Sénégal ? Il y a une certitude, c’est Macky Sall que les électeurs sénégalais ont élu à la présidence de la République. Mais une incertitude émerge en parallèle : que sont les véritables pouvoirs de la première dame du pays ? Entre réalités, fantasmes, supputations diverses, passions intéressées, démêler le vrai du faux par rapport à la vraie place de la Saint-louisienne dans la gouvernance du pays est un exercice à risques.
 
Cependant, les éléments d’enquête rapportés et récoltés à différentes sources se recoupent de façon si coordonnée que l’on en vient à tirer une conclusion : Marième Faye Sall n’est pas du genre à se suffire des aspects strictement protocolaires de sa fonction. Elle est dans l’action politique derrière les paravents officiels qui fixent les prérogatives. Son histoire avec le président de la République, l’extrême dureté du conflit avec les Wade, les années de disette financière et de solitude, la traversée du désert ont permis au mari de devenir président de la République. Elles ont aussi fondamentalement structuré ce que devaient être la place et l’influence de l’épouse dans la gestion du pouvoir. Le symbole de la «puissance» de la dame, c’est cette séance inédite de coaching à laquelle elle soumet son homme afin de le préparer à un tête-à-tête redouté et périlleux avec l’ogre Wade. C’était en 2008.
 
Depuis quatre ans et plus, celle «sans qui Macky Sall n’existerait pas» incarne une gouvernance de l’ombre, étendant ses tentacules aux quatre coins du palais de la République, surveillant les nominations qui ont du sens pour elle, refoulant à la périphérie ceux et celles qui ne serviraient pas les intérêts de son mari (et les siens), promouvant ses fidèles et courtisans là où elle pense tirer le meilleur d’eux. La famille est venue l’entourer. Des journalistes aussi. Et les affaires ont sans doute prospéré. Le pouvoir doit bien servir à quelque chose…
 
 
Nombre de lectures : 326 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter