Connectez-vous

En Libye, démantèlement d'un trafic d'or à l'aéroport de Misrata

Mardi 14 Mai 2024

Cinq mois d'enquête ont permis le démantèlement du trafic, la Libye est une zone de transit pour la contrebande d'or. Des lingots à destination de pays « comme les Émirats arabes unis ou la Turquie » indique l'ONG américaine The Sentry dans un récent rapport. 

 

Il n'y a pas d'importante production d'or dans le pays, mais des plateformes de négoce et plusieurs points de transits, parmi lesquels les ports et aéroport de Zliten, Benghazi et Misrata. Selon l'enquête de l'ONG, l’or provient principalement du Tchad, du Niger, du Burkina Faso et du Mali. 

 

Le commerce de cet or artisanal est toujours très opaque. L'ONG internationale Pact estime par exemple qu'en 2021, seulement 13% de l'or artisanal malien était exporté par des voies légales. Le Mali est aussi, selon les chercheurs, le centre névralgique de la contrebande d'or au Sahel. 

 

Une grande partie de cet or provient des mines artisanales d'autres pays comme le Sénégal ou la Guinée. Destination finale privilégiée : Dubaï où les contrôles douaniers pour l’or transporté à la main sont faibles et où il n'existe pas de limite sur les transactions en espèces. [RFI]

 
Nombre de lectures : 216 fois











Inscription à la newsletter