Connectez-vous

En Afrique du Sud, au moins 20 employés du diamantaire De Beers morts sur la route

Lundi 18 Septembre 2023

Un bus transportant des employés d’une grosse mine de diamants a été impliqué dans un accident meurtrier dimanche après-midi près de la frontière avec le Zimbabwe.

 

Au moins vingt employés du géant minier De Beers sont morts dimanche en Afrique du Sud dans un accident de la route, à bord d’un bus assurant les liaisons avec la mine de diamant de Venetia, une des plus importantes du pays.

 

«Un bus transportant des employés de la mine de Venetia a été impliqué dans un accident dimanche après-midi», a déploré dans un communiqué le département des Transports de la province du Limpopo (nord). L’accident «a coûté la vie à au moins vingt employés de la mine». 

La cause n’a pas encore été déterminée.

 

Selon un porte-parole du département contacté par l’AFP, l’accident s’est produit aux alentours de 16 h 00 GMT, à environ 25 km de la mine, dans la ville de Musina, située à la frontière avec le Zimbabwe dans l’extrême nord du pays. 

«Le bus est entré en collision avec un camion», a précisé Vongani Chauke.

 

L’Afrique du Sud dispose d’un des réseaux routiers les plus développés du continent mais compte parmi les plus mauvais élèves en matière de sécurité routière.

 

Transformation

 

La mine de Venetia, située en pleine brousse près de la frontière avec le Botswana et le Zimbabwe, est exploitée depuis plus de trente ans par le groupe De Beers. Elle représente 40% de la production annuelle de diamants d’Afrique du Sud et compte plus de 4300 employés dont de nombreuses personnes venues des localités voisines.

 

Autrefois plus grande mine à ciel ouvert du pays, le site a connu une transformation visant à combler la raréfaction du diamant. De Beers a investi deux milliards de dollars dans un mégaprojet d’exploitation souterraine et mis fin à l’exploitation à ciel ouvert en décembre.

 

Le groupe, qui compte en tirer quatre millions de carats par an, a annoncé en juillet le début de la production de diamant tiré de souterrains creusés sous l’ancienne mine à ciel ouvert, permettant d’accéder à des roches enfouies à quelque mille mètres de profondeur. [AFP]

 

 

 

 

Nombre de lectures : 244 fois











Inscription à la newsletter