Connectez-vous

DECES DE ME MBAYE JACQUES DIOP : Rufisque perd son Shérif !

Dimanche 11 Septembre 2016

Politique, notable, acteur social… Me Mbaye Jacques Diop est décédé ce dimanche 11 septembre 2016 à l’âge de 80 ans des suites d’une longue maladie. Maladie contre laquelle il n’a cessé de lutter jusqu’à son dernier souffle, nous informe un de ses proches collaborateurs à l’association des porteurs de pancartes. «Au cours de ces deux dernières années, il s’est rendu souvent en France pour se soigner», ajoute-t-il.
 
Ancien président du Conseil de la république pour les affaires économiques et sociales (Craes) sous le régime Wade, Me Mbaye Jacques Diop a été un vieux militant du Bloc démocratique sénégalais (Bds), de l’Union progressiste sénégalaise (Ups) puis du Parti socialiste. Il quitte le Ps en mars 2000 après la défaite mémorable d’Abdou Diouf devant Abdoulaye Wade. C’était pour fonder le Parti pour le progrès et la citoyenneté (Ppc) qu’il fusionna avec le Parti démocratique sénégalais sur demande de Me Wade. Il resta un fidèle allié de ce dernier jusqu’à leur rupture et ressuscita le Ppc en 2012. A cet effet, on se rappelle encore de la célèbre phrase du chef du Pds qui, désireux de confier le Craes à une figure de son parti, convoqua Me Mbaye Jacques Diop et lui dit : «Rendez-moi ce que je vous avais confié… »
 
Expert maritime de très haut niveau, Me Mbaye Jacques Diop a été député sous quatre législatures, et maire de Rufisque durant quinze ans. Rufisque, la commune à laquelle il avait fini de s’identifier, une osmose qui lui valut d’ailleurs le surnom de «Shérif». Plusieurs cadres politiques et professionnelles de la vieille ville coloniale lui doivent aujourd’hui leur ascension sociale. Son itinéraire, il l’a rapporté dans son ouvrage paru en 2013 et intitulé «Une vie de combats».
 
 
 
Nombre de lectures : 112 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter