Connectez-vous

Conflit au Tigré : une impasse politique et humanitaire pour le pouvoir éthiopien

Lundi 19 Juillet 2021

Le pouvoir fédéral sonne la mobilisation générale en Éthiopie contre les rebelles du Tigré après leur contre-offensive victorieuse menée ces dernières semaines. Trois régions vont déployer des troupes pour soutenir les opérations pilotées par l'armée. Une reprise des combats qui souligne l’impasse dans laquelle se trouve le Premier ministre, Abiy Ahmed. Ce devait être une formalité. C’est finalement un bourbier pour l’armée éthiopienne.
 
Lancée il y a huit mois, l’opération militaire censée mater la rébellion de la province du Tigré a tourné au fiasco. Depuis plusieurs semaines, la contre-offensive menée par les Forces de défense du Tigré (TDF) leur a permis de reprendre la maîtrise d'une large partie de la région, dont la capitale Mékélé. Un porte-parole des TDF a annoncé, mardi 13 juillet, la prise de la ville-clé d’Alamata.
 
Mieux organisés et soutenus par la population, les guérilleros contrôleraient désormais le sud de la région et affirment vouloir "libérer chaque centimètre carré du Tigré". Dans le camp d’en face, forces de sécurité et miliciens loyalistes fourbissent leurs armes. Trois régions éthiopiennes vont ainsi déployer des troupes pour soutenir les opérations menées par l'armée fédérale. (France24 avec AFP)
Nombre de lectures : 73 fois












Inscription à la newsletter