Connectez-vous

Collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et miniers du Sénégal : La lettre motivée écrite à la compagnie BP

Jeudi 25 Mai 2017

Collectif citoyen pour le recouvrement des avoirs pétroliers et miniers du Sénégal : La lettre motivée  écrite à la compagnie BP
Monsieur David Nicholas
Chef du Service Media du Groupe
British Petroleum, Plc
1st St Jame’s Square
London, SW1Y 4PD, UK
 
Objet : Votre Intention d’acquérir des 30% de parts de Timis Corporation Ltd dans les blocks de Cayar and SaintLouis Offshore au Sénégal
 
 
Cher Monsieur Nicholas,
 
Le Collectif Citoyen pour le Recouvrement des Avoirs Pétroliers et Miniers du Sénégal (CC_RAPMS) a reçu et analysé votre communique de presse du 8 Mai 2017, dans lequel vous annonciez un accord sur l’achat des 30% de parts minoritaires des blocs de Cayar and Saint Louis Offshore encore détenus par Timis Corporation Ltd.
 
Notre collectif vous conseille vivement de sursoir à cette acquisition.
 
Au 1er Avril 2017, notre collectif a déposé des plaintes relatives à l’acquisition et aux transferts successifs des parts d’intérêts dans ces blocs, auprès des organismes internationaux et des agences anti‐corruption, à travers le monde. Nous avons déposé des plaintes contre Mr. Frank Timis, Timis Corporation Ltd, le Président Sénégalais et son frère, Mr. Macky Sall et Mr. Aliou Sall, et Kosmos Energy Ltd, auprès du Département de la Justice Américaine (DOJ), et la Commission Américaine des Échanges et des Titres (SEC) pour des violations possibles contre le FCPA.
 
Nous avons aussi déposé des plaintes similaires auprès du Serious Fraud Office (SFO) de la Grande Bretagne, et auprès de la Police Fédérale Australienne.
 
Nous ne pensons pas que BP soit au courant de ces activités à forts relents de corruption qui sous-tendent cette transaction depuis le début. Par conséquent nous vous donnons le bénéfice du doute.
 
Cependant, nous vous fournissons une explication détaillée, partagée avec les agences anti‐corruption, de la manière illégale et frauduleuse dont les blocs ont été acquis et transférés, pour que vous ayez une idée de la corruption potentielle, et des dommages possibles auxquels vous vous exposerez dans cette transaction que vous contemplez.
 
La dernière combine dans cette affaire a été le licenciement, le 2 Mai 2017, de l’ex‐ministre de l’Energie, Mr. Thierno Alassane Sall, qui apparemment opposait votre acquisition des 30% de Timis Corporation Ltd.
 
Soyez donc avisé que notre collectif poursuivra toutes les avenues légales pour nous assurer que les blocs soient retournés au Sénégal. C’est dans cet esprit que nous vous écrivons cette lettre aujourd’hui pour nous assurer que British Petroleum, Plc soit conscient de l’étendue de la corruption, et tous les problèmes légaux dans le futur si elle persiste dans sa volonté d’acquérir ces blocs des mains de Timis Corporation Ltd. À cet effet, nous avons envoyé une copie de cette présente correspondance au Département américain de la Justice a (DOJ), au Serious Fraud Office (SFO), et a la police fédérale australienne.
 
Nous espérons pouvoir travailler avec votre entreprise dans le futur, et croyons en un marché juste et honnête, ou toute transaction future puisse mutuellement bénéficier notre nation et toute entreprise ou investisseur honnête.
 
Je vous prie Monsieur Nicholas d’agréer nos sentiments distingués.
 
Le Coordonnateur,
Collectif Citoyen pour le Recouvrement des
Avoirs Pétroliers et Miniers du Sénégal (CC‐RAPMS)
P.O. Box 328952
Columbus, Ohio 43232
 
 
Nombre de lectures : 124 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter