Connectez-vous

Au moins 25 civils tués dans une ville du Darfour, selon une organisation

Mercredi 17 Avril 2024

Des affrontements entre l'armée soudanaise et les paramilitaires ont tué au moins 25 civils à el-Facher, ville du Darfour-Nord longtemps épargnée par les combats et où vivent de nombreux réfugiés, a affirmé mardi un comité d'avocats pro-démocratie. 

 

La ville et les villages environnants ont subi plusieurs jours de "bombardements arbitraires et de frappes aériennes", selon Emergency Lawyers, qui documente les atrocités commises contre les civils depuis le début de la guerre, il y a un an, entre l'armée et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR). 

 

Les Nations unies et les Etats-Unis ont prévenu qu'une extension des troubles à el-Facher, seule capitale des cinq Etats du Darfour à ne pas être aux mains des FSR, serait catastrophique pour les centaines de milliers de réfugiés s'y trouvant dans des conditions déjà très précaires. 

 

El-Facher fait office de hub humanitaire pour le Darfour, région où vivent environ un quart des 48 millions d'habitants du Soudan et qui est régulièrement en proie à des atrocités. [AFP]

Nombre de lectures : 155 fois










Les derniers articles

Inscription à la newsletter