Connectez-vous

Au Nigeria, Bola Tinubu, un businessman à la tête d’un pays en difficulté

Mardi 30 Mai 2023


Trois mois après les élections générales contestées du 25 février, Bola Ahmed Tinubu succède officiellement à Muhammadu Buhari à la présidence du Nigeria ce lundi 29 mai. Après une période électorale éprouvante, marquée par une grave pénurie de liquidités et de carburant dans le pays, beaucoup comptent sur cette passation de pouvoir pour donner un nouvel élan au Nigeria.
 
Le pays le plus peuplé d’Afrique s’enfonce dans une crise économique sans fin et fait face à une insécurité généralisée qui entrave sévèrement sa croissance. « Nous attendons de voir comment la nouvelle administration va se saisir des enjeux économiques fondamentaux et notamment s’il va y avoir une tentative de réduire les dépenses », note Idayat Hassan, la directrice du Centre pour le développement et la démocratie (CDD) d’Abuja.
 
« L’insécurité est bien évidemment un autre sujet pressant. On ne peut pas envisager d’avoir une économie performante dans un contexte sécuritaire difficile », ajoute-t-elle. Le Nigeria est confronté à une insécurité endémique, qui touche l’ensemble de son territoire.
 
Dans le Nord-Est, les djihadistes de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) contrôlent toujours de larges pans de territoire alors que des groupes affiliés à Boko Haram restent actifs sur le pourtour du lac Tchad.
 
Depuis la mort d’Abubakar Shekau, le chef historique de l’organisation terroriste, en mai 2021, des milliers de civils et d’anciens combattants se sont rendus aux autorités, posant l’épineuse question de leur réintégration dans la société. (Le Monde)
Nombre de lectures : 202 fois











Inscription à la newsletter