Connectez-vous

Architecture et ingénierie : les plus beaux gratte-ciel du monde ont été récompensés

Mercredi 13 Octobre 2021

La société de data immobilier Emporis a remis un trophée aux dix plus belles tours achevées en 2020. Découverte.
 
Comme chaque année depuis 2000, la société allemande Emporis, spécialisée dans le data sur l’immobilier et la construction, a remis, à la fin de septembre, son Emporis Skyscraper Award  (le Prix Emporis pour les gratte-ciel, en français). Ce prix récompense les tours considérées comme les plus réussies parmi celles achevées au cours de l’année précédente dans le monde et dont la hauteur est d’au moins 100 mètres. Le jury international est composé d’experts en architecture. Leur évaluation se base sur des critères de conception esthétique et fonctionnelle.
 
Une première australienne
 
Parmi les plus de 300 buildings terminés en 2020, 10 ont été sélectionnés. Au classement final, la première place revient à une tour australienne. Une première depuis un peu plus de vingt ans que le prix Emporis existe, relève la société dans son communiqué de presse. Il s’agit du One Barangaroo, à Sydney, en Australie, lequel doit son nom à un quartier de la ville. L’immeuble est primé pour le design extravagant de sa façade extérieure. Celle-ci s’inspire de formes naturelles et ressemble à trois pétales qui s’élèvent vers le ciel en se tordant légèrement. Les locaux sont occupés par un casino, des appartements, des restaurants et un hôtel de luxe six étoiles.
 
La seconde place du classement est occupée par la tour TELUS Sky, à Calgary, au Canada, ainsi nommée en référence à son locataire, Telus, un groupe de télécommunications canadien. Le building se distingue par sa structure originale. La base est rectangulaire et la surface des étages se réduit progressivement, au fur et à mesure de l’élévation de l’immeuble, créant des petites terrasses et des balcons. Également remarquable, la façade est éclairée la nuit par une installation d’art public à LED conçue par l’artiste canadien Douglas Coupland.

Trois tours européennes primées
 
Une autre tour nord-américaine se hisse sur le podium. Le One Vanderbilit, à New York, aux États-Unis, est classé troisième. Le gratte-ciel se distingue par sa structure composée de quatre modules qui, combinés, donnent une forme asymétrique au bâtiment, ce qui fait de lui une nouvelle attraction dans le ciel de Manhattan.
 
Sept autres gratte-ciel complètent le classement d’Emporis, que nous vous présentons ici en intégralité en photos. À noter que seuls trois gratte-ciel européens font partie du top-ten mondial d’Emporis: la tour Libeskind à Milan, en Italie, la Tour Alto à Courbevoie, en France, et la Grand Tower à Francfort, en Allemagne. (TDG)
Nombre de lectures : 69 fois












Inscription à la newsletter