Connectez-vous

Afrique du Sud : les liens de l'ANC avec la Russie passés à la loupe

Jeudi 25 Mai 2023


Le gouvernement sud-africain a été soumis à de nouvelles pressions mercredi pour avoir refusé de divulguer des documents relatifs à la visite d'un navire russe qui, selon les États-Unis, aurait recueilli une cargaison d'armes pour le compte de Moscou. Par ailleurs, un haut responsable du parti au pouvoir en Afrique du Sud a ajouté à l'examen minutieux des relations du pays avec la Russie en déclarant que le parti "accueillerait favorablement" une visite du président Vladimir Poutine, qui a été inculpé par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre. ...
 
Le gouvernement sud-africain a nié avoir effectué une quelconque transaction d'armes avec la Russie, même s'il n'a pas catégoriquement exclu la possibilité qu'une autre entité l'ait fait secrètement. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a ordonné une enquête. Mercredi, le principal parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique, a demandé au gouvernement de dire la vérité s'il n'avait rien à cacher et de publier le manifeste de la visite du Lady R à la base navale de Simon's Town. ...
 
Le refus de Modise de rendre public le manifeste de la cargaison a été soutenu par ses collègues législateurs de l'ANC, qui ont déclaré que les documents étaient "confidentiels". Modise a déclaré qu'ils seraient remis à l'enquête sur l'incident. (AfricaNews avec AP)
Nombre de lectures : 223 fois











Inscription à la newsletter