Connectez-vous

«28 décembre», sur BrutX : dans l’enfer de l’opération «Barkhane»

Vendredi 11 Juin 2021

Image d'illustration
Image d'illustration
Après de longs mois d’hésitation, Emmanuel Macron a annoncé, jeudi 10 juin, la fin de l’opération « Barkhane » pour laquelle 5 100 soldats français étaient déployés au Sahel depuis 2014. Parmi eux, Théo, un brigadier de 20 ans, personnage principal du documentaire «28 décembre» disponible sur la plate-forme BrutX.
 
Le film s’ouvre sur une séquence dans laquelle le jeune soldat est troublé : il vient de perdre des amis, des « frères » d’armes. C’était le 28 décembre 2020 au Mali. Le brigadier-chef Tanerii Mauri et les chasseurs de 1re classe Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian ont été tués par l’explosion d’une bombe artisanale au passage de leur véhicule. « Il faut que la population française sache que ce qu’on vit ici, c’est quand même dur, lâche Théo. On était très proches. Ils étaient comme des frères. »
 
Alors que le retrait partiel des troupes, qui devrait être compensé par plus de « soutien » et « d’appui » aux armées sahéliennes, a été officiellement confirmé, le documentaire apporte le témoignage de ces hommes qui ont combattu dans la zone dite « des trois frontières » entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, un sanctuaire djihadiste. (à lire dans Le Monde.fr)
 
Nombre de lectures : 100 fois













Inscription à la newsletter