Connectez-vous

RDC : la prolifération des armes légères et petits calibres met en mal la paix

Jeudi 23 Mai 2024

« La prolifération des armes légères et de petit calibre constitue une question cruciale pour la paix et la sécurité », a indiqué mardi 21 mai le Directeur des opérations de la Commission nationale de contrôle des armes légères et de petit calibre (CNSC/ALPC), John-César Bofaka. Il l’a dit à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, à la clôture d’un atelier de trois jours ayant réuni les cadres des forces et services de sécurité œuvrant aux frontières. 

 

John-césar Bofaka a indiqué qu’en 2010, plus de 300 000 armes étaient détenues entre les mains de civils dans la partie Est de la RDC : « Ces 300 000 armes-la, c’est juste dans la partie Est de la RDC à savoir : le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri, le maniera et le Tanganyika ». Il a fait savoir que les violences armées ne facilitent pas la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre. 

 

De son côté, la société civile du Nord-Kivu a alerté contre la prolifération des armes dans cette partie du pays : « Partout il y a prolifération des armes. C’est comme si les armes sont vendues comme de petits pains entre les mains des personnes non autorisées ». Son organisation a été motivée entre autres par le manque de synergie entre les forces et services de sécurité œuvrant aux frontières. [Radio Okapi]

 
Nombre de lectures : 165 fois











Inscription à la newsletter