Connectez-vous

Plusieurs militaires nigérians meurent dans une embuscade

Lundi 27 Septembre 2021

Au moins huit soldats ont été tués et plusieurs autres portés disparus et blessés dans une embuscade attribuée au groupe de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) dans le Nord-Est du Nigeria, ont indiqué vendredi deux sources militaires à l'AFP. Les jihadistes ont tiré des roquettes sur un convoi militaire qui circulait entre la ville de Dikwa et Marte, dans l'Etat du Borno, selon ces sources. "Les terroristes ont attaqué (le convoi) avec plusieurs lance-roquettes, tuant huit soldats. Plusieurs autres sont portés disparus", a déclaré à l'AFP un officier militaire.
 
Huit autres soldats ainsi qu'un membre d'une milice pro-gouvernementale engagée dans lutte antijihadiste ont été blessés, selon cette source. Le bilan de l'attaque a été confirmé à l'AFP par une seconde source militaire. Les jihadistes ont emporté avec eux deux véhicules militaires et en ont incendié trois autres. Cette attaque est la seconde en moins de deux semaine menée par l'Iswap contre les forces armées nigérianes, qui peinent à vaincre une insurrection islamiste ayant fait plus de 40.000 morts en 12 ans. (AFP)
Nombre de lectures : 83 fois












Inscription à la newsletter