Connectez-vous

Le gouvernement retarde la hausse des tarifs de l'électricité

Mardi 12 Février 2019

Le gouvernement retarde la hausse des tarifs de l'électricité
PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a confirmé mardi qu'il n'appliquerait pas avant la fin de l'hiver la hausse de 5,9% TTC des tarifs réglementés de l'électricité entérinée jeudi par la Commission de régulation de l'énergie (CRE).
 
Cette hausse est censée s'appliquer dès le 1er mars à tous les consommateurs résidentiels abonnés au tarif bleu d'EDF, soit à 25,6 millions de foyers, ainsi qu'aux petits professionnels (3,2 millions).
 
En pleine crise des "Gilets jaunes" lancée en novembre sur le thème du pouvoir d'achat, le gouvernement a cependant fait savoir dès décembre que les tarifs de l'électricité et du gaz n'augmenteraient pas cet hiver.
 
"Le gouvernement, comme la loi l'y autorise, n'appliquera pas ces hausses tarifaires tant que la période de chauffe hivernale ne sera pas terminée", déclare le ministère de la Transition écologique dans un communiqué, en disant prendre acte de la délibération de la CRE.
 
"Il fera ainsi usage des délais prévus par la loi afin de protéger les foyers français, notamment les plus modestes, d'une trop forte hausse de leur facture d'électricité dans une période de consommation élevée."
Nombre de lectures : 49 fois












Inscription à la newsletter