Connectez-vous

La présence érythréenne « enflamme » le conflit au Tigré, selon l'émissaire américain

Jeudi 22 Septembre 2022

L'envoyé spécial américain pour la Corne de l'Afrique a condamné mardi les "mouvements de troupes érythréennes" au Tigré, estimant que cette présence "enflamme une situation déjà tragique" dans cette région du nord de l'Éthiopie en guerre depuis près de deux ans. Les combats, qui ont débuté en novembre 2020 entre autorités régionales rebelles issues du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) et les forces progouvernementales, ont repris le 24 août après cinq mois de trêve.
 
Selon les services diplomatiques canadiens et britanniques, les autorités érythréennes ont décrété la semaine dernière une mobilisation de leurs forces armées. L'Érythrée, un des États les plus fermés du monde, n'a pas commenté ces informations. Le retour de la violence dans le nord de l'Éthiopie a totalement interrompu l'acheminement routier et aérien de l'aide humanitaire au Tigré et dans les régions voisines de l'Amhara et de l'Afar, dont les populations souffrent de la faim, selon l'ONU. Le bilan de cette guerre qui ravage le nord de l'Éthiopie depuis près de deux ans est inconnu. (AFP)
Nombre de lectures : 41 fois












Inscription à la newsletter