Connectez-vous

L’Iran confirme la mort en détention de deux prisonniers en une semaine

Dimanche 26 Septembre 2021

 
Deux détenus iraniens ont trouvé la mort en l’espace d’une semaine dans une prison au sud de Téhéran, a confirmé l’Autorité judiciaire, affirmant que les responsables pénitentiaires du pays enquêtaient sur la cause de leur décès.
 
« Un comité a été mis en place pour enquêter sur la mort d’Amir-Hossein Hatami dans la prison du Grand Téhéran », ont indiqué les services pénitentiaires de la capitale dans la nuit de samedi à dimanche dans un court communiqué.
 
Ce détenu « âgé de 22 ans travaillait dans le bazar de Téhéran » et a été « arrêté pour une bagarre avec une autre personne », a précisé pour sa part le quotidien iranien Ghanoun dimanche, sans autres détails.
 
Jeudi, le chef de l’Organisation pénitentiaires du pays Mohammad-Mehdi Hadj-Mohammadi avait ordonné d’examiner la cause du décès d’un autre détenu, Chahine Nasséri, mort dans la même prison du Grand Téhéran.
 
Ce décès fait l’objet d’une « enquête auprès de la médecine légale, nous attendons la publication du rapport final sur le sujet », indique un communiqué publié sur Mizan Online, l’agence officielle de l’Autorité judiciaire.
 
En août, M. Hadj-Mohammadi avait reconnu des « comportements inacceptables » dans ses services après la publication à l’étranger de vidéos internes montrant des violences sur des détenus dans la prison d’Evine, au nord de Téhéran.
 
Connu également sous le nom de Fachafouyeh, le prison du Grand Téhéran est située à un peu plus de 30 km au sud de la capitale iranienne.
 
L’Iran se défend régulièrement contre des rapports de l’ONU ou d’organisations internationales de défense des droits de l’Homme critiquant son administration pénitentiaire pour de mauvais traitements infligés à des prisonniers. (AFP)
 
Nombre de lectures : 74 fois












Inscription à la newsletter