Connectez-vous

Au Soudan du Sud, l’élite au pouvoir pille les caisses de l’Etat

Vendredi 24 Septembre 2021

Le pillage massif des caisses de l’Etat par l’élite politique au Soudan du Sud sape les droits humains dans le plus jeune pays du monde et menace son processus de paix déjà fragile, estime l’ONU dans un rapport publié jeudi 23 septembre. Depuis qu’il a obtenu son indépendance du Soudan en 2011, le pays est en proie à une crise économique et politique chronique et peine à se remettre de la guerre civile, qui a fait près de 400 000 morts et 4 millions de déplacés entre 2013 et 2018.
 
Selon la commission des droits de l’homme des Nations unies au Soudan du Sud, une « sidérante » somme d’argent et d’autres biens ont été détournés des caisses et des ressources publiques : plus de 73 millions de dollars (quelque 62 millions d’euros) depuis 2018, dont près de 39 millions de dollars volés en moins de deux mois. Ce chiffre ne représente qu’une fraction du pillage global des caisses de l’Etat, souligne l’ONU, indiquant que le président Salva Kiir a reconnu qu’en 2012 les élites au pouvoir avaient détourné plus de 4 milliards de dollars. (Le Monde avec AFP)
Nombre de lectures : 43 fois












Inscription à la newsletter