Connectez-vous

Une dizaine de militaires tués par des jihadistes dans l'ouest du Tchad  23/11/2022

Une "dizaine de militaires" ont été tués mardi par des jihadistes qui ont attaqué un poste de l'armée dans l'ouest du Tchad, a annoncé à l'AFP le porte-parole de la présidence. L'attaque a également fait "des blessés", a précisé dans un communiqué Brah Mahamat.
 
Elle a été perpétrée "au petit matin" près de Ngouboua, dans la région du lac Tchad, aux confins du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria, où les groupes jihadistes Boko Haram et sa branche dissidente Etat Islamique en Afrique l'Ouest (Iswap) s'en prennent régulièrement aux armées et aux civils dans les quatre pays. Une unité de l'armée, "dépêchée en précurseur pour installer un poste avancé dans l'île de Bouka-Toullorom", a été "prise à partie par des éléments de la secte Boko Haram", précise M. Mahamat.
 
Les autorités tchadiennes appellent indistinctement "Boko Haram" le groupe du même nom ou l'Iswap. (VOA/AFP)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter