Connectez-vous

Libye: l'ONU reconnaît des difficultés pour nommer un successeur à Ghassan Salamé  15/05/2020

Les Nations unies reconnaissent les difficultés auxquelles elles sont confrontées pour nommer un successeur à l'ancien envoyé spécial de l'ONU Ghassan Salamé, démissionnaire début mars. Des sources à l'ONU évoquent un quasi-consensus autour de la proposition de la Ghanéene Hanna Tetteh.
 
Les Nations unies reconnaissent les difficultés auxquelles elles sont confrontées pour nommer un successeur à l'ancien envoyé spécial de l'ONU Ghassan Salamé, démissionnaire début mars. « C'est une affaire compliquée qui ne dépend pas que du secrétaire général, mais aussi des membres des Nations unies et de son Conseil de sécurité », a déclaré ce jeudi 14 mai Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général António Guterrres. (RFI)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter