Connectez-vous

Les habitants de l'est de la RDC ne veulent pas d'une nouvelle force régionale  23/06/2022

L'annonce en début de semaine à Nairobi du déploiement d'une force régionale dans l'est de la République démocratique du Congo est accueillie avec une grande méfiance voire une franche hostilité dans les provinces concernées, qui demandent plutôt une réforme et un renforcement de leur armée nationale.
 
 "Nous rejetons vigoureusement" ce projet et "vous appelons à y renoncer", écrit dans une lettre au président de RDC Félix Tshisekedi le mouvement citoyen Lucha (Lutte pour le changement), créé il y a dix ans à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.
 
"Au moins trois des sept Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) - le Rwanda, l'Ouganda et le Burundi - sont impliqués depuis plus de deux décennies dans la déstabilisation de notre pays, à travers des interventions directes de leurs armées ou à travers des groupes armés", poursuit la Lucha, qui évoque des raisons "sécuritaires, économiques ou géopolitiques". (VOA/AFP)

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter