Connectez-vous

VIOLENCES - «L’Etat va mettre de l’ordre» à l’UCAD, promet Macky Sall

Vendredi 23 Avril 2021

L’Etat va mettre de l’ordre à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) en vue d’assainir l’espace universitaire où des affrontements ont opposé récemment les mouvements Kekendo et Ndef leng, a déclaré, jeudi, le chef de l’Etat Macky Sall.
 
‘’Nous allons mettre un terme au désordre qu’il y a à l’université (Cheikh Anta Diop) où des non étudiants restent dans le campus et y perpètrent de la violence. Nous allons y mettre de l’ordre’’, a-t-il averti lors du Conseil présidentiel sur l’emploi et l’insertion socioéconomique des jeunes.
 
Fin mars, de violents affrontements ont opposé les mouvements Kekendo et Ndef leng dans le campus de l’UCAD, faisant un mort. Le nommé Ismaïla Gaoussou Diémé est décédé le dimanche 11 avril 2021 des suites de ses blessures.
 
Le défunt n’était plus inscrit à l’université depuis 2015. ‘’Nous ne pouvons pas laisser l’université entre les mains des gens qui ne sont plus étudiants’’, a averti Macky Sall. Selon lui, l’université est un ‘’ centre de savoir’’, et ne doit pas être ‘’ un lieu pour des gladiateurs’’.
 
Il s’est félicité de l’accord trouvé entre les amicales d’étudiants et le Recteur de l’UCAD pour un apaisement de la situation.
 
La semaine dernière, le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) s’est engagé à soumettre au Conseil restreint de l’Université la levée de la suspension des Amicales et la poursuite du processus de renouvellement de ces instances ‘’en contrepartie’’ des engagements pris par les étudiants.
 
Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’UCAD avait décidé mercredi de suspendre toutes les amicales des étudiants ‘’jusqu’à nouvel ordre’’ et invité le Directeur du COUD à ‘’procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification’’. (APS)
Nombre de lectures : 84 fois

Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter