Connectez-vous

Une task force ouest-africaine contre le djihadisme

Vendredi 25 Novembre 2022

Les chefs d'Etat et de gouvernement des Etats membres de l'Initiative d'Accra, regroupant le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Ghana, le Mali et le Togo, ont annoncé mercredi (23.11.2022), dans la capitale ghanéenne, l’opérationnalisation d’une Force nationale multinationale dans un délai d'un mois.
 
La Force multinationale conjointe sera axée sur le partenariat et le soutien mutuel entre Etats membres en matière notamment d’opérations conjointes, de formation et de partage de renseignements. Le partage des renseignements est l'un des axes stratégiques qui distingue l’Initiative d’Accra des autres forces, estime Ella Jeannine Abatan, chercheuse à l’Institut d’études de sécurité (ISS).
 
"C’est un point clé dans la lutte contre l’extrémisme violent : la collaboration transfrontalière, estime-t-elle. C’est-à-dire le partage de renseignements et la capacité d’agir suivant les renseignements… et c’est quelque chose qui est pris en compte par l’Initiative d’Accra", a expliqué la spécialiste des questions sécuritaires qui a pris part à la réunion technique de l'Initiative d'Accra les 17 et 18 novembre 2022. (DW)
 
Nombre de lectures : 72 fois












Inscription à la newsletter