Connectez-vous

Tchad: Une question qui pourrait faire échouer le dialogue

Mercredi 22 Juin 2022

Plus de quatre mois après le début du pré-dialogue entre les mouvements politico-militaires et le Conseil militaire de transition, à Doha au Qatar, les deux parties sont loin de s'entendre sur certains points essentiels. Le sujet qui suscite le plus de controverse concerne l'inéligibilité de tous les dirigeants de la transition.
 
Le gouvernement tchadien estime que cette question devrait plutôt être tranchée au grand dialogue national de N'Djamena et non à Doha. Or les groupes politico-militaires ne l'entendent pas de la même oreille et cela a entraîné le report de la signature d'un accord entre le gouvernement et les groupes rebelles, le 12 juin dernier.
 
Ouvert depuis le 13 mars dernier à Doha, au Qatar, avec une cinquantaine de représentants des groupes armés, ce pré-dialogue vise à trouver un consensus pour faire participer tous les politico-militaires au grand dialogue national inclusif de N'Djamena, devant déboucher sur la rédaction d'une nouvelle Constitution, des élections et le retour des civils pouvoir. (DW)
Nombre de lectures : 67 fois












Inscription à la newsletter