Connectez-vous

Soudan du Sud : une Commission de l’ONU dénonce les niveaux de violence « stupéfiants »

Lundi 22 Février 2021

Des niveaux de violence stupéfiants se sont poursuivis pour la deuxième année consécutive au Soudan du Sud, en dépit d’un « engagement politique renouvelé », ont dénoncé vendredi des enquêteurs des Nations Unies, ajoutant avoir constitué des dossiers sur les auteurs présumés de ces graves abus.
 
Selon la Commission des droits de l’homme des Nations Unies sur le Soudan du Sud, l’objectif est de recueillir et préserver des preuves en vue de futurs processus de reddition des comptes, notamment le Tribunal hybride et d’autres mécanismes de justice transitionnelle dans le pays. Ces preuves recueillies et ces dossiers préparés peuvent également être utilisés « dans d’autres juridictions nationales d’États tiers exerçant une certaine forme de compétence universelle », pour engager des poursuites contre des auteurs présumés.
 
Au cours de l’année dernière, l’équipe dirigée par la Sud-africaine Yasmin Sooka a ainsi identifié 17 autres auteurs présumés. Les noms, et les documents qui les accompagnent, seront présentés dans un dossier confidentiel au Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme à Genève. (ONU Info)
Nombre de lectures : 41 fois












Inscription à la newsletter