Connectez-vous

« Pour la Corée du Sud, le développement des liens économiques avec l’Afrique est un sujet vital » (chercheuse IFRI)

Mercredi 5 Juin 2024

Séoul, capitale de la Corée du Sud
Séoul, capitale de la Corée du Sud

Comme la France, la Russie, les Etats-Unis, la Chine, la Turquie ou le Japon avant elle, la Corée du Sud organise son sommet avec le continent africain...

 

Pour Françoise Nicolas, chercheuse au sein du centre Asie de l’Institut français des relations internationales (IFRI), l’enjeu principal pour Séoul est de sécuriser son accès aux minerais africains tout en continuant d’étendre son « soft power ». 

 

« Ce sommet est l’occasion pour la Corée du Sud, quatrième économie d’Asie, de passer à la vitesse supérieure dans ses relations avec l’Afrique », souligne la chercheuse de l’IFRI. Notamment dans le domaine stratégique des minerais. « Avec 30 % des réserves mondiales de minéraux critiques – dont le cobalt, l’étain, le cuivre et le graphite », l’Afrique « semble bien placée pour approvisionner les producteurs de semi-conducteurs et le secteur automobile, dont Hyundai est le cinquième constructeur mondial. »

 

Le développement fulgurant de ce pays asiatique né de la guerre de Corée des années 50 laisse à penser que la Corée du Sud saura prendre soin de ses relations avec le continent africain avec qui elle a longtemps partagé un niveau de développement quasi équivalent. 

 

« En soixante ans, la Corée du Sud est passée d’un pays en développement à la treizième puissance économique mondiale : c’est une réussite dont se sert Séoul pour vendre son modèle de développement aux pays africains. La même année, la Corée a créé la Conférence ministérielle sur la coopération économique entre la Corée et l’Afrique (Koafec), dont le septième forum s’est tenu en septembre 2023 à Pusan. A cette occasion, elle s’est engagée à accorder un financement de 6 milliards de dollars sur deux ans à l’Afrique pour soutenir la réalisation de projets dans les domaines de la transition énergétique, de l’agriculture et de l’éducation… » [IMPACT avec Le Monde]

 
Nombre de lectures : 232 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter