Connectez-vous

New York ordonne la vaccination obligatoire contre la rougeole

Mardi 9 Avril 2019

NEW YORK (Reuters) - Le maire de New York, Bill de Blasio, a déclaré mardi une partie de l'arrondissement de Brooklyn en état d'urgence sanitaire en raison d'une épidémie de rougeole, ordonnant la vaccination des personnes non protégées sous peine d'amende pouvant aller jusqu'à 1.000 dollars.

Cette flambée concerne principalement le quartier juif orthodoxe de Williamsburg. Selon le département de la Santé new-yorkais, l'origine de l'épidémie provient d'un enfant non vacciné qui a attrapé la maladie lors d'un voyage en Israël.

Au total, 285 cas de rougeole ont été répertoriés depuis octobre 2018, majoritairement des enfants, a précisé Bill de Blasio lors d'une conférence de presse, alors que seulement deux cas avaient été recensés en 2017.

A ses côtés, des responsables de la santé publique ont dénoncé la "désinformation" propagée par les opposants à la vaccination. Des parents s'opposent aux vaccins en croyant, malgré les démentis scientifiques, que leurs composants peuvent provoquer de l'autisme ou d'autres troubles.

Des responsables sanitaires s'alarment aussi d'informations selon lesquelles des parents organiseraient des "fêtes de la rougeole" en exposant intentionnellement leurs enfants à la maladie, pensant, à tort, qu'ils seraient ainsi immunisés.

La rougeole se transmet aisément et peut être mortelle. Aucun décès n'a été signalé à Brooklyn, mais 21 personnes ont dû être hospitalisées, dont cinq en soins intensifs.

C'est la première fois dans l'histoire récente de New York que la municipalité impose une vaccination obligatoire.

Nombre de lectures : 46 fois











Inscription à la newsletter