Connectez-vous

Mozambique: le président Nyusi pose des limites avant le sommet de la SADC

Jeudi 8 Avril 2021

Le président mozambicain Filipe Nyusi
Le président mozambicain Filipe Nyusi
À la veille du sommet extraordinaire de l'organisation régionale SADC sur la crise humanitaire et sécuritaire à Cabo Delgado, le président du Mozambique, Filipe Nyusi s'est exprimé ce mercredi 7 avril dans un discours diffusé à la télévision. « Ceux qui viendront de l'étranger ne seront pas là pour nous remplacer, ils viendront en soutien. Il ne s'agit pas d'une quelconque fierté, mais de souveraineté », a déclaré le président mozambicain.
 
Par ses propos, le président Nyusi rappelle sa position depuis le début de la crise : pas de bottes étrangères sur notre sol. Le seul soutien accepté jusqu'à présent est celui d'hélicoptères de sociétés de sécurité privées sud-africaines ou encore la formation de forces spéciales par des partenaires étrangers, comme les États-Unis ou le Portugal. Depuis les premières attaques en 2017, le président mozambicain a toujours cherché à relativiser l'ampleur de la crise dans la province de Cabo Delgado. Tenant un discours d'une situation sous contrôle. (RFI)
 
 
Nombre de lectures : 60 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter