Connectez-vous

Libye: Le G7 met en garde implicitement le maréchal Haftar

Samedi 6 Avril 2019

 
DINARD, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Les pays du G7 ont mis en garde vendredi "tout acteur libyen alimentant le conflit civil" en Libye après l'ordre donné par le maréchal Khalifa Haftar, chef de l’armée nationale libyenne (ANL), à ses troupes de marcher sur la capitale Tripoli.
 
"Nous exprimons notre vive préoccupation face aux opérations militaires qui ont lieu à proximité de Tripoli", écrivent les chefs de la diplomatie des sept pays les plus industrialisés de la planète, réunis à Dinard (Ille-et-Vilaine), dans un communiqué.
 
"Nous exhortons toutes les parties impliquées à faire cesser immédiatement toutes les activités et tous les mouvements militaires vers Tripoli, qui entravent les perspectives du processus politique", ajoutent-ils.
 
"Toute faction ou tout acteur libyen alimentant le conflit civil porte atteinte à des innocents et fait obstacle à la paix que les Libyens méritent", écrivent-ils, sans mentionner explicitement le maréchal Haftar.
 
Le G7 regroupe les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, le Japon et le Canada.
Nombre de lectures : 56 fois












Inscription à la newsletter